USL - TDM2B 86 : 75 BC KORTRIJK SPORT
MATCH
W-E 20 & 21/10/2018
USL - TDM2B
86 : 75
BC KORTRIJK SPORT
20-10-2018 20:30

LAMBUSART - COURTRAI

Pour se rassurer

Tom Ghenne faisait partie des nombreux absents à l’entraînement de mardi. Pas idéal avant la venue de Courtrai.ÉdA

Lambusart – Courtrai (s. 20 h 30)

Un duel fort important attend Lambusart ce samedi soir sur le Wainage. Les Mineurs accueillent en effet un adversaire, Courtrai, n’ayant lui aussi remporté qu’une seule victoire jusqu’à présent. Actuellement, Turnhout (0 sur 5) et Anderlecht (0 sur 4) ferment la marche. La marge est on ne peut plus réduite pour les Flandriens (déjà cinq revers) et les Fleurusiens de Keevin Gonsette (4 défaites). Mis à part Turnhout, Courtrai n’a rencontré que des équipes de la première moitié du tableau. Or, après deux lourdes défaites, la bande au grand Leemans a été boostée par son succès contre Turnhout: -14 à Kontich, invaincu, -10 à Lier et -2 contre Willebroek.

Pour l’Union aussi, le vent semble avoir tourné depuis la victoire remportée contre Turnhout. Il s’en est fallu de peu pour enregistrer une surprise de dimension à l’occasion du «derby» défensif disputé à Belgrade. Les Namurois n’étaient pas au complet, l’USL non plus (Bastien Guillaume en a encore pour de deux à trois semaines d’indisponibilité). Il faut maintenant confirmer en renouant avec la victoire devant son public, histoire lui faire oublier le frustrant revers contre Malines et, surtout, de prendre du champ par rapport à la dernière place, la seule à éviter cette saison. L’entraînement de mardi a été plutôt léger à la salle Hordies. Coach Gonsette n’avait que quatre titulaires à sa disposition, lesquels se sont donc entraînés avec la P1 de Fabrice Montibeller. Willems reposait son pied endolori. Chapelle avait cours et Ghenne était retenu par son travail.


LAMBUSART - COURTRAI

Montée en puissance confirmé

Lambusart 86 – Courtrai 75

23-17, 18-17, 17-15, 28-26

USL: Di Francesco 9-0, A. Tshiteyatshimbula 7-4 (1X3), Cirelli 5-8 (1X3), Michielin 7-16 (3X3), Ghenne 2-10, Belli 2-3 (1X3), Chapelle 5-4 (1X3), Willems 4-0, Fontaine.

COURTRAI: Janssens, Bergen 5-5 (2X3), Loof 7-7 (1X3), Van Dam 5-0 (1X3), Lecluyse 3-8 (2X3), Duvillier, Benoot 1-0, Jegou 2-6 (1X3), Prevost, Leemans 8-13, Heinle 3-2.

Mission accomplie pour l’Union, qui s’octroie une bouffée d’oxygène en repoussant à deux défaites un adversaire néanmoins accrocheur. Les écarts n’ont jamais été importants. «Nous avons constamment gardé le contrôle de la partie, souligne l’arrière Carlo Di Francesco. Tout au plus avons-nous concédé un 0-8 en début de deuxième mi-temps, ce qui a permis aux visiteurs de passer devant, pour la seule fois de la rencontre, à 48-49. Mais nous avons immédiatement réagi en signant un 13 à 0.»

De fait, lancés par le précité et par Tshiteya, les Mineurs pouvaient compter sur la montée en puissance de Michielin dans le deuxième quart pour virer en tête à 41-34. Tshiteya et Michielin insistaient à la reprise. Le dernier nommé et Ghenne s’y entendaient pour empêcher tout retour flandrien dans les dix dernières minutes (58-49 à la demi-heure). «Dommage que nous ayons trop cherché à faire le spectacle dans la dernière ligne droite. Il aurait mieux valu jouer l’average. On ne sait jamais», conclut Di Francesco. En attendant, les Rouges s’éloignent de la zone rouge.